1939, à la déclaration de guerre, la famille Petit est en vacances en France.

Il leur faut attendre juin 1940 pour obtenir un laisser passer, et rentrer à Alger où ils demeurent. 

Début 1941, le père de Christiane est muté à Rabbat où il fait venir les siens.

Christiane travaille dans une pouponnière, mais elle voudrait s’engager. Son père lui parle d’un groupe d’ambulancières : Les Rochambelles, elles ont intégré la division blindée du Général Leclerc. Elles sont basées sur une péniche à Rabat. 

Christiane intègre le groupe grâce à son diplôme de secouriste et son permis de conduire. 

La division blindée rejoint l’Angleterre et débarque en Normandie avec le Général Patton début août 1944. Ils sont à Paris le 25 août. Ils rallient l’Alsace, puis l’Allemagne ou ils essuieront les tirs des orgues de Staline. 

Les Rochambelles ne cesseront pendant tout ce périple d’accorder, sous les tirs, leurs soins aux blessés.

Christiane Petit