« Moi je ne vais pas vous raconter des histoires tristes, il m’est toujours arrivé des histoires marrantes, quand on a vingt ans rien n’est triste ! »

 

En 1939, Danielle Casanova demande à Josette de rejoindre les premiers mouvements communistes clandestins. En juin 1940, sous la responsabilité de Claudine Chomat elle participe à la création d’une organisation clandestine. Elles recherchent à travers la France toutes les dirigeantes de l’U.N.J.F.F. d’avant la guerre pour organiser sur toute la France la protestation des femmes contre le manque de denrées alimentaires et le régime de Vichy.

En janvier 1941, de nombreuses arrestations mettent le mouvement en péril. Josette échappe à ses arrestations et rejoint Danielle Casanova en zone libre. Responsable de l’organisation pour le Nord, Josette Dumeix sera arrêtée et emprisonnée dans les prisons de Loos et Cuincy.

Josette Dumeix est décédée en 2008.

Josette Dumeix