En 1939, le frère de Marie Claire, Fred Scamaroni s’est engagé dans les Forces Françaises Aériennes Libres. Auprès de lui, elle s’occupe de défense passive dans le Calvados. Après l’appel du Général de Gaulle, Fred part en Angleterre. 

Fred est arrêté. Il se donne la mort dans son cachot de la prison d’Ajaccio. Sur les murs de sa cellule, il écrira de son sang : « Vive de Gaulle, Vive la France ».

En mars 1943, Marie-Claire rencontre le lieutenant François Boquet, adjoint de Jean Cavaillès, du réseau Cohors-Asturies, et travaille avec lui. Il sera arrêté et déporté à Buchenwald.

Marie Claire assiste au défilé du Général De Gaulle sur les Champs-Elysées le 26 août 1944.

 

Marie Claire Scamaroni est décédée le 18 juillet 2006, à l’âge de 93 ans.

Marie Claire Scamaroni