Simone Fischer porte de longs cheveux blonds réunis en natte derrière le dos, des bagues à tous les doigts, elle est gaie, séduisante et souriante. 

Sa beauté la protège de la timidité qu’engendre souvent le portrait photographique.  

 

Août 1939, Simone est jeune fille au pair en Angleterre. A la déclaration de guerre, elle ne peut rentrer en France. Elle s’occupe encore quelques temps du bébé dont elle a la charge. 

Et un jour, elle entend à la radio : « Si vous êtes français ou française, venez rejoindre le Général de Gaulle. 

Puisqu’elle est bloquée à Londres, elle décide d’intégrer les Forces Françaises Libres. Simone fait partie des Demoiselles de Gaulle, un groupe de 589 femmes volontaires.

Le 6 juin 1944, c’est le débarquement. En juillet, Simone fait partie d’un groupe de huit femmes désignées pour faire partie d’un détachement de l’armée de l’air qui part en France. 

Le 14 juillet 1944, Simone défile sur les Champs-Elysées auprès du Général de Gaulle.

Elle retournera à la vie civile en octobre 1945. 

Simone Fischer vit à Montreuil sous-bois

Simone Fischer